OK
REGISTRES DE SECURITE pour ERP et ERT (Edition GUILLARD)
.. Registre spécial de Danger Grave et Imminent  avec triplicatas autocopiants - RDGI.20TRI  - Edition GUILLARD

.. Registre spécial de Danger Grave et Imminent avec triplicatas autocopiants - RDGI.20TRI - Edition GUILLARD

  • R-DGI-20TRI
  • Prix unitaire, franco de port en France métropolitaine.
  • De 1 à 1 : 32 € HT
  • De 2 à 9 : 28 € HT
  • De 10 à 100 : 23,80 € HT




Registre des dangers graves et imminents avec triplicatas autocopiants


Le registre spécial pour les dangers graves et imminents , avec triplicatas autocopiants (référence R-DGI-20TRI), permet de satisfaire  aux exigences du Code de laLe registre spécial pour les dangers graves et imminents , avec triplicatas autocopiants (référence R-DGI-20TRI), permet de satisfaire  aux exigences du Code de la Fonction Publique ( art 5-1 et 5-2 du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret N° 2012-170 du 3 février 2012 ) et de la circulaire du 12 octobre 2012 ( INTB 12.098.00C).
 

Renseignements techniques:

Référence: R-DGI-20TRI
GENCOD : 9782910833527 
Editeur GUILLARD
Format : A4
Contenance: 20 triplicatas autocopiants


  Frais de port offerts      pour tout envoi en France métropolitaine
 


Extraits du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 (modifié par le décret n°2012-170 du 3 février 2012) relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu'à la médecine professionnelle et préventive dans la fonction publique territoriale

Article 5-1
Si un agent a un motif raisonnable de penser que sa situation de travail présente un danger grave et imminent pour sa vie ou pour sa santé ou s'il constate une défectuosité dans les systèmes de protection, il en avise immédiatement son supérieur hiérarchique.
Il peut se retirer d'une telle situation.
L'autorité territoriale prend les mesures et donne les instructions nécessaires pour permettre aux agents, en cas de danger grave et imminent, d'arrêter leur activité et de se mettre en sécurité en quittant immédiatement leur lieu de travail.
Aucune sanction ne peut être prise, aucune retenue de rémunération ne peut être effectuée à l'encontre d'agents qui se sont retirés d'une situation de travail dont ils avaient un motif raisonnable de penser qu'elle présentait un danger grave et imminent pour leur vie ou pour leur santé.
La faculté ouverte au présent article doit s'exercer de telle manière qu'elle ne puisse créer pour autrui une nouvelle situation de danger grave et imminent.
L'autorité territoriale ne peut demander à l'agent qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d'une défectuosité du système de protection.
La détermination des missions de sécurité des personnes et des  biens qui sont incompatibles avec l'exercice du droit de retrait individuel défini ci-dessus en tant que celui-ci compromettrait l'exécution même des missions propres de ce service, notamment dans le cadre de la sécurité civile et de la police municipale, est effectuée par voie d'arrêté interministériel du ministre chargé des collectivités territoriales, du ministre chargé du travail et du ministre dont relève le domaine, pris après avis du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale.
Article 5-2
Si un membre du comité mentionné à l'article 37 constate, notamment par l'intermédiaire d'un agent qui s'est retiré d'une situation de travail définie au premier alinéa de l'article 5-1, qu'il existe une cause de danger grave et imminent, il en avise immédiatement l'autorité territoriale et consigne cet avis dans le registre établi dans les conditions fixées à l'article 5-3.
Il est procédé à une enquête immédiate par l'autorité territoriale, en compagnie du membre du comité mentionné à l'article 37 ayant signalé le danger. L'autorité territoriale prend les mesures nécessaires pour remédier à la situation et informe le comité des décisions prises.
En cas de divergence sur la réalité du danger ou la façon de le faire cesser, le comité mentionné à l'article 37 est réuni en urgence dans un délai n'excédant pas vingt-quatre heures. L'inspecteur du travail est informé de cette réunion et peut y assister.
En cas de désaccord persistant, après l'intervention du ou des agents mentionnés à l'article 5, l'autorité territoriale ainsi que la moitié au moins des représentants titulaires du personnel au sein du comité mentionné à l'article 37 peuvent solliciter l'intervention de l'inspection du travail.
Peuvent être sollicitées, dans les mêmes  conditions, l'intervention, dans leurs domaines d'attribution respectifs, d'un membre du corps des vétérinaires inspecteurs ou du corps des médecins inspecteurs de la santé et du corps des médecins inspecteurs régionaux du travail et de la main-d'oeuvre ainsi que l'intervention du service de la sécurité civile.
L'intervention prévue aux alinéas 4 et 5 du présent article donne lieu à un rapport adressé conjointement à l'autorité territoriale, au comité mentionné à l'article 37 et à l'agent mentionné à l'article 5. Ce rapport indique, s'il y a lieu, les manquements en matière d'hygiène et de sécurité et les mesures proposées pour remédier à la situation.
L'autorité territoriale adresse dans les quinze jours à l'auteur du rapport une réponse motivée indiquant :
- les mesures prises immédiatement après l'enquête prévue au premier alinéa du présent article ;
- les mesures prises à la suite de l'avis émis par le comité mentionné à l'article 37 réuni en urgence ;
- les mesures prises au vu du rapport ;
- les mesures qu'elle va prendre et le calendrier de leur mise en oeuvre.
L'autorité territoriale communique, dans le même délai, copie de sa réponse au comité mentionné à l'article 37 ainsi qu'à l'agent mentionné à l'article 5.
Article 5-3
Les avis mentionnés au premier alinéa de l'article 5-2 sont consignés dans un registre spécial coté et ouvert au timbre du comité mentionné à l'article 37. Sous la responsabilité de l'autorité territoriale, ce registre est tenu à la disposition des membres de ce comité et de tout agent qui est intervenu en application de l'article 5-2.
Tout avis figurant sur le registre doit être daté et signé et comporter l'indication des postes de travail concernés, de la nature du danger et de sa cause, du nom de la ou des personnes exposées. Les mesures prises par l'autorité territoriale y sont également consignées.

 

 

Les autres registres (Edition GUILLARD) dans le domaine du DROIT d'ALERTE
Le registre des Dangers graves et imminents - R-DGI
Le registre Santé Publique et Environnement - R.DASPE
Le registre unique SANTE PUBLIQUE ENVIRONNEMENT + DANGERS GRAVES ET IMMINENTS. - RDA.uniq


 



Pour  visionner le document présenté en VIDEO
cliquer sur l'image



( Vidéo réalisation GLRD Création)



Autres appellations du registre de danger grave et imminent:ou mots clés
- registre d'application du droit de retrait
- registre d'application du droit d'alerte
- registre de signalisation d'un danger grave et imminent
- registre de signalement d'un danger grave et immédiat
- registre spécial des dangers graves et imminents
- registre obligatoire du CHSCT relatif au droit de retrait et alerte
- registre obligatoire de chantier temporaire
-  registre de danger grave pour EPLE
- exemple de modèle de registre de dangers graves et imminents
- modèle de registre de dangers graves et imminent

- registre de securite avec triplicatas autocopiants
- dangers graves et imminents,les obligations du code de la fonction publique
- constatation d'une défectuosité dans  le système de protection
- danger grave et imminent et le motif raisonnable
- la situation de danger grave au travail
- mission de sécurité des personnes et des biens
- que faire en cas de divergence sur la réalité d'un danger
- inspection du travail et danger grave et imminent

..................................
Pour créer gratuitement ses flipbooks 
Guillard-Publications utilise la technologie FleepIt  ( Made in France)
..................................



Réf.
Qté
Total H.T


Voir le panier et commander

Voir le panier et demander un devis

 

COVID 19
Pour éviter une deuxième vague

afficher de façon claire, nette, précise et autoritaire les conditions dans lesquelles vos collaborateurs, vos clients, vos visiteurs sont autorisés à entrer dans votre établissementet
faire respecter les obligations affichées,
faire respecter les gestes barrières.

et, afficher des panneaux
conformes à la norme NF/EN/ISO 7010

1 - Sur la porte d’entrée de votre établissement,
 « Port du masque OBLIGATOIRE »
 « Lavage des mains au gel hydroalcoolique OBLIGATOIRE »
 « Distanciation sociale
OBLIGATOIRE »
2 -
Près du distributeur de gel hydroalcoolique,
 « Lavage des mains au gel hydroalcoolique OBLIGATOIRE »
3 -
Au point central de votre établissement,
 « Mesures d’hygiène - Gestes barrières  OBLIGATOIRES »>
 

TRES IMPORTANT : Le COVID-19 est un risque majeur : 
A ce titre, toutes les mesures prises dans votre établissement pour protéger vos collaborateurs, vos clients, vos visiteurs contre toute contamination par le COVID19 doivent être consignées dans votre 
Document Unique d'Evaluation des RISQUES
Bien évidemment les mesures d'affichage doivent y figurer ainsi que les mesures spécifiques définies par les autorités pour votre type d'établissement .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour trouver les registres de sécurité correspondant à votre activité, cliquez ci-dessous ou appelez-nous au

01 47 51 64 76

 



   EHPAD - MAISON DE RETRAITE  ARTISAN
ASCENSORISTE ELECTRICIEN FRIGORISTE GARAGISTE
HLM et FOYER-LOGEMENT HÔPITAL LAVERIE AUTOMATIQUE LYCEES et COLLEGES
MAGASIN ( ERP type M) MAIRIE ET COMMUNAUTE DE COMMUNES PHARMACIE d'OFFICINE ADMINISTRATION CENTRALE, REGIONALE et DEPARTEMENTALE

BUREAUX ERP 5è catégorie PISCINE PME
SERRURIER  POLICE MUNICIPALE - CSU  PROFESSIONS LIBERALES RESTAURANTS et BARS 




 

Mots clés pour " registres de sécurité par métier ou activité ":
Administration   Artisan    Ascensoriste    Bureau   Camping   Centre de surpervision  urbain   Collège   Copropriété    Electricien    EHPAD    Frigoriste    Garagiste    Hôpital    HLM    Hôtel    Laverie automatique   Lycée    Magasin    Mairie     Opticien     Piscine privée ou publique  - Pharmacie d'officine    PME.TPE    Police municipale     Profession libérale  Serrurier

  


. . . . . . . 
         
REGLEMENT
à réception de facture par mandat administratif, chèque ou virement. Ces conditions sont valables pour la FRANCE et les DROM-COM, sauf pour les particuliers , et sauf documents présentés en PDF Interactif.

Si vous êtes à l' ETRANGER vous recevrez une facture PRO-FORMA à régler avant expédition des documents commandés. Si vous souhaitez payer à la commande avec un moyen de paiement sécurisé ... cliquez ici

DELAIS D'EXPEDITION
Les délais d'expédition sont en moyenne de 48 heures