Tous les REGISTRES et documents pour ERP et ERT (Edition GUILLARD)
6c - Carnet sanitaire des EAUX ET ECS en ERP, EPLE, ERT - CS.ECS- Edition GUILLARD

6c - Carnet sanitaire des EAUX ET ECS en ERP, EPLE, ERT - CS.ECS- Edition GUILLARD

  • CS-ECS
  • Prix unitaire
  • De 1 à 1 : 37 € HT
  • De 2 à 9 : 32 € HT
  • De 10 à 100 : 27,20 € HT



Carnet sanitaire pour installation d'eau et eau chaude sanitaire

.

Le Carnet sanitaire Eaux et eaux chaudes sanitaires CS.ECS satisfait aux exigences de:
- Code de la Santé Publique - circulaire DGS du 22 avril 2002 relative à la prévention du risque lié aux légionelles
- circulaire DGS du 28 octobre 2005 relative à la prévention des risques liés aux légionelles dans les établissements sociauxet médico-sociaux d'hébergement pour personnes âgées.
- circulaire DGS du 20 juin 2005 relative au référentiel d'inspection des mesures de prévention des risques liés aux légionelles.
Le Carnet sanitaire Eaux et eaux chaudes sanitaires CS.ECS satisfait également aux exigences de l'arrêté du 1er février 2010 relatif à la surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d’eau chaude sanitaire.


Renseignements techniques :

Référence: CS.ECS
Format : A4
Nombre de pages: 60
Perforation : 4 trous pour mise en classeur stndard ( classeur non fourni)
GENCOD Librairie: 97829108333350




Le sommaire du carnet sanitaire CS.ECS :
1- Renseignements généraux sur l'établissement
2- Renseignements généraux sur le réseau d'eau
3- Surveillance de la température de l'eau
4- Surveillance de la contamination en legionella
5- Traitement curatif de désinfection de l'eau
6- Maintenance et entretien
7- Programme d'action, avec échéancier
8- Journal d'intervention
   
Le carnet de contrôle sanitaire des eaux chaudes est obligatoire dans le cadre de la prévention des risques liés à la légionnellose.
Le " concept actif" permet d'éviter les oublis essentiels et simplifie la tâche du gestionnaire.




Pour visionner en VIDEO (Création GLRD) cliquer sur l'image




 
Informations sur la légionellose présentées sur le site 
www.sante.gouv.fr/legionellose.html du Ministère chargé de la santé  

Qu’est-ce que la légionellose ?  
La légionellose est une forme grave d’infection pulmonaire causée par des bactéries : les légionelles. Plus de 1 200 cas de légionellose sont recensés chaque année, parfois sans complications, mais parfois mortels (11% de décès en 2009). La légionellose n’est pas une maladie contagieuse d’une personne à une autre. Elle est contractée par voie respiratoire. Il existe plus de 50 espèces de souches de légionelles mais seulement quelques-unes d’entre elles sont à l’origine d’infections humaines. Les souches le plus couramment associées à la légionellose en France sont les légionelles pneumophila.    

Qui peut être touché par la légionellose ?
Chacun d’entre nous peut être concerné. Le risque de maladie augmente avec l’âge, et plus particulièrement chez les fumeurs. Les personnes dont le système immunitaire est affaibli par certaines pathologies (diabète, cancer) sont aussi plus  ulnérables.  

Quels sont les symptômes de la légionellose ?  
Les symptômes sont généralement similaires à ceux d’une grippe : fièvre, frissons, toux, difficultés respiratoires et parfois autres signes comme la nausée, la confusion. Les symptômes apparaissent au bout de 2 à 10 jours après la contamination par les légionelles, et dans la majorité des cas dans les 5 à 6 jours.  

Comment la légionellose est-elle diagnostiquée ?
Pour les patients qui présentent les symptômes de la maladie, il existe plusieurs méthodes pour confirmer le diagnostic de légionellose : entre autres, des tests urinaires (rapides), des tests sanguins (2 tests sont nécessaires à 3-4 semaines d’intervalle), et des tests réalisés sur des prélèvements pulmonaires (« culture »).

La légionellose peut-elle être traitée ?
Oui, avec des antibiotiques. La plupart des patients atteints doivent être pris en charge à l’hôpital. Quand le diagnostic et le traitement interviennent tôt, l'issue est géméralement favorable.  

Comment contracte-t-on la légionellose ?  
On peut développer cette maladie en respirant des légionelles contenues dans des micro-gouttelettes d’eau contaminée : les bactéries sont présentes dans les milieux hydriques naturels et se développent dans les installations où la température de l’eau est comprise entre 25 et 50°C. Le plus souvent, on contracte la légionellose au contact d’eau contaminée via les douches et les tours aéroréfrigérantes installées sur les toits de certains immeubles pour produire de la climatisation ou sur des sites industriels. D’autres installations plus spécifiques sont également concernées : bains à remous (spas), appareils d’oxygénothérapie…  

Que faire lorsqu’on est informé de cas de légionellose dans sa ville ? 
Lorsque plusieurs cas de légionellose sont constatés, la préfecture peut informer la population par un communiqué de presse. Ce genre de cas groupés concerne généralement un petit nombre de personnes (moins d’une dizaine le plus souvent). Néanmoins, il est nécessaire de demander l’avis de son médecin, pour soi et ses proches, en présence de symptômes pouvant évoquer une légionellose. Au quotidien, il n’y a pas lieu de modifier ses habitudes.  

Que faire pour limiter l’exposition aux légionelles ? 
Les exploitants de tours aéro-réfrigérantes et de bains à remous ouverts au public (spas) sont soumis à des obligations réglementaires. Les résultats du contrôle sanitaire des bains à remous doivent être affichés à l’attention du public. De même, les établissements thermaux, les établissements de santé et les maisons de retraite sont concernés par des dispositions particulières. Dans les établissements recevant du public, les responsables sont tenus de surveiller la température de l’eau chaude sanitaire et de réaliser chaque année des analyses de légionelles au niveau des douches (arrêté ministériel du 1er février 2010). Chacun d’entre nous peut également agir chez soi en : • faisant couler l’eau froide et l’eau chaude : - au moins 1 fois par semaine au niveau des points d’eau qui sont peu utilisés (évier, lavabos, douche, etc.), - après chaque période d’absence prolongée, pour tous les points d’eau avant de les réutiliser (notamment la douche) ; • surveillant la température de l’eau chaude au domicile : elle doit être très chaude mais pas « bouillante » (au moins 50°C et au plus 60°C au niveau de l’évier de la cuisine) ; • procédant régulièrement au détartrage et à la désinfection des embouts de robinetterie (brise-jets, pommeaux de douches, etc.) ; • utilisant de l’eau stérile pour les appareils biomédicaux (nettoyage et remplissage des appareils d’oxygénothérapie ou de lutte contre l’apnée du sommeil).     
  

 


Autres appellations du "Carnet sanitaire pour installation d'eau et eau chaude sanitaire" ou mots clés:
- Carnet obligatoire dans le cadre de la prévention des risques liés aux légionelles
- registre de contrôle des eaux chaudes
- livret d'entretien des installations d'eau chaude sanitaire ECS
- document de suivi des installations d'ECS
- Registre conforme au  Code de la Santé Publique pour la lutte contre la légionellose
- carnet sanitaire hopital
- carnet sanitaire EHPAD
- legionellose et prévention à l'hôpital
- prévention légionellose dans les établissements de soins
- circulaire dgs 98/771
- choc thermique et legionella
- maintenance du réseau d'eau en EHPAD
- protocole de maintenance du réseau d'eau et legionelle
- douche, ballons d'eau chaude, échangeurs à plaques et légionelle
- traitement de la légionellose par choc chimique
- traitement de l'eau chaude sanitaire en lycée et collège
- la légionellose en hôtel de tourisme et résidence hôtelière
- chauffe-eau instantané, échangeur à plaque, échangeur tubulaire, réseaud'eau bouclé, réseau équipé de cordons chauffants, point d'usage, désinfection par traitement chimique continu,traitement ponctuel par choc thermique, purge de ballon d'eau chaude, désinfection et détartrage des balonns d'eau chaude sanitaire,legionelle pneumophila, legionella sp, brumatiseur d'eau, centrale de traitement d'air avec humidificateur, bains à remous, douche à jet, tours aeroréfrigérantes, canule de trachéotomie, reseau d'eau chaude, production d'eau chaude, circuit de distribution d'eau sanitaire, Aérosolthérapie.

 

 

MOTS CLES POUR CARNET SANITAIRE EAUX ET ECS

 

registre, carnet, fiche technique, cahier de notes,  documents d'enregistrement, Alimentation humaine, glace alimentaire, production d’eau, distribution d’eau, qualité de l’eau, contrôle sanitaire, traitement de l’eau, nettoyage et désinfection des canalisations, règles de restriction et d’interruption, produits et procédés de traitement de l’eau, micro-organismes, parasites danger potentiel, santé des personnes, programme de tests, risques identifiés, fichier sanitaire, surveillance des eaux, qualité des eaux, imputabilité, ecoles, hopitaux, restaurants, DGS n° 2002/243 , surveillance de température d’eau, contamination en legionella, traitement curatif de  désinfection de l’eau, réseau d’eau, prévention du risque, journal d’intervention, sources contamination potentielles de l’eau,  établissement de soins, maison de retraite, hôpitaux, hôtel, résidence hôtelière, restaurant, établissement scolaire, salle de sport, camping, caravaning, douches, lavabos, bains à remous, douches à jets, brumatiseur d’eau, tours aéroréfrigérantes, centrale de traitement de l’air, humidificateur, dispositifs médicaux de traitement respiratoire, aérosolthérapie, canule de trachéotomie, cas de contamination, réseau d’eau public, privé, puits ou forage, production d’ECS centralisée, matériaux constitutif du réseau d’eau chaude, production d’eau chaudeinstantanée, chauffe-eau instantané, échangeur à plaque, échangeur tubulaire, stockage de l’eau chaude, stockage maximum, production d’ECS par accumulation, points de contrôle du réseau d’eau,  poste de contrôle d’eau chaude, retour des boucles, collecteur retour, points d’usage, points de contrôle du réseau d’ecs,  surveillance de la température,  protocole de surveillance, légionelle SP, légionella pneumophila, stérotypage, pommes de douche, produits de désinfection de l’eau,  choc chimique, choc thermique, brulûres, ballons, échangeurs à plaquesn vannes, adoucisseurs, dégazeur, détartrage, équilibrage du réseau,  traitement chimique continu, traitement ponctuel par choc chimique, traitement préventif thermique,  fréquence de nettoyage, fréquence de détartrage, fréquence de désinfection, fréquence de remplacement, programme d’action et échéancier.

 

 

 
 

 

 

 


 

 
   
   
   
   
   

 

 

 

 

 



Votre panier

Réf.
Qté
Total H.T


Voir le panier et commander

 



 

RGPD - TRAITEMENTS DES
DONNEES PERSONNELLES

A- Registre
Le nouveau règlement européen rend obligatoire le registre d'activités des traitements de données personnelles

à partir du 25 mai 2018


Registre R.RGPD

- 25 €HT l'exemplaire

Pour feuilleter le registre cliquer sur l'image

B - Fiche de traitement de données personnelles


FICHE.RGPDx10
- en préparation

 

 

 PRECURSEURS
 D'EXPLOSIFS

  Dans le cadre de la lutte contre
  la fabrication de bombe artisanale,

  un registre des précurseurs
  d'explosifs est obligatoire

  depuis le 1er septembre 2017,

 

 
  Registre R.PREDEX
  - 25 €HT
l'exemplaire
   Pour feuilleter le registre cliquer sur l'image



 

  PERSONNES HANDICAPEES
 ACCESSIBILITE

 
   Registre R.ACCESS
    - 25 €HT l'exemplaire
    Pour feuilleter le registre cliquer sur l'image
    Pour demander un devis ...
    appeler le
01 47 51 64 76 :

 

 

REGLEMENT
à réception de facture par mandat administratif, chèque ou virement.
Ces conditions sont valables pour la FRANCE et les DROM-COM,
sauf pour les particuliers , et sauf documents présentés en PDF Interactif.

Si vous êtes à l' ETRANGER vous recevrez une facture PRO-FORMA à régler avant expédition des documents commandés

Si vous souhaitez payer à la commande avec un moyen de paiement sécurisé ... cliquez ici


DELAIS D'EXPEDITION
Les délais d'expédition sont en moyenne de 48 heures

 

INFO - 1er novembre 2017

HPA Hôtellerie de plein air
Le flier " les outils pour satisfaire aux exigences réglementaires" dans l'Hôtellerie de plein air  est disponible au 01 47 51 64 76

 

HPA Hôtellerie de plein air - les outils pour satisfaire aux exigences réglementaires- Flier novembre 2017

 

 

Le registre d'accessibilité aux personnes handicapées
en ERP et IOP  (R.ACCESS)
a été le document le plus demandé en octobre 2017 .




Tous les registres présentés sur le site www.guillard-publications.com sont créés et édités par Serge Guillard